Composition de l’atmosphère

Constituants de l’atmosphère

La Terre est entourée d’une couche de gaz qu’on appelle l’atmosphère ou l’air. Cet air n’est pas un corps pur, c’est un mélange de plusieurs gaz. Il est constitué de 78 % de diazote, 21 % de dioxygène et 1 % d’autres gaz comme l’argon, le di-
oxyde de carbone, l’ozone, etc. La plupart du temps, l’air est humide et contient en plus de la vapeur d’eau.

À l’échelle microscopique, l’air est constitué de particules extrêmement petites : les molécules. Chaque type de gaz correspond à un type de molécule. L’air contient donc des molécules de diazote, des molécules de dioxygène...

Télécharger la fiche de travail

L’effet de serre

L’effet de serre est un phénomène naturel. Certains gaz de l’atmosphère (eau, dioxyde de carbone, méthane...) retiennent la chaleur envoyée par les rayons du Soleil ou renvoyée par la Terre. La température à la surface de la Terre est donc plus élevée que ce qu’elle devrait être sans l’effet de serre (15 °C en moyenne au lieu de −18 °C).

Certains gaz produits par l’activité des êtres humains augmentent l’effet de serre. La température à la surface de la Terre augmente donc aussi et cela provoque des dégâts importants. Les phénomènes météorologiques violents plus fréquents, fonte des glaciers et des banquises...

Effet de serre

Télécharger la fiche de travail

À retenir

L’effet de serre contribue au réchauffement de la planète en retenant une partie de la chaleur émise par la Terre.

En rejetant d’importantes quantités de gaz (dioxyde de carbone, méthane…) dans l’atmosphère, l’être humain augmente l’effet de serre de la Terre et l’atmosphère se réchauffe de plus en plus. Ce surplus d’énergie provoque davantage de phénomènes météorologiques extrêmes et met en danger de nombreuses populations.