Tracer un graphique sur ordinateur

En plus de faciliter la réalisation de certains calculs, le tableur permet aussi de réaliser rapidement un graphique à partir d’un ensemble de données.

Sélection des données

Pour commencer, il faut évidemment entrer les données à représenter dans un tableur. Puis il faut sélectionner ces données avec la souris (on peut utiliser la touche CTRL pour sélectionner des colonnes disjointes).

Sélection des données

Par défaut, le tableur considère que les données sont entrées en colonnes. Il considère aussi que la première colonne contient les valeurs des abscisses et que la deuxième contient les ordonnées. Chaque colonne supplémentaire sera considérée comme un jeu supplémentaire d’ordonnées et ajoutera une courbe au graphique.

Si la première case de la colonne contient du texte, le tableur s’en servira comme nom pour la série de donnée.

Insertion du graphique

Une fois les données sélectionnées, il faut aller dans le menu Insertion > Diagramme.

Insertion d’un diagramme

Une fenêtre d’assistant apparaît alors pour permettre de configurer le graphique.

Sélection du type de graphique

La première permet de sélectionner le type de graphique. Pour tracer la courbe représentant une série de données, il faut choisir XY (dispersion). On peut ensuite choisir de tracer les points, les points reliés par des lignes (déconseillé1), les lignes sans les points (déconseillé aussi) ou des lignes en 3D (encore plus déconseillé).

Une fois le choix effectué, on clique sur Suivant >.

Plage de données

La deuxième fenêtre permet de choisir la plage de données. Elle est complétée automatiquement avec les coordonnées de la zone qu’on a sélectionné au départ. On peut donc directement cliquer sur Suivant >.

Série de données

La troisième fenêtre permet de choisir quelles seront les données à prendre pour l’abscisse et quelles seront les données à utiliser comme ordonnées pour chacune des courbes à tracer. Normalement, si les données de départ étaient en colonnes et que les abscisses correspondent à la première colonne, tout est déjà prérempli et on peut directement cliquer sur Suivant >.

Choix des titres

Il reste une dernière fenêtre à compléter où on indiquera le titre du graphique, le nom de l’axe des abscisses et celui de l’axe des ordonnées. Si on ne trace qu’une seule courbe, on peut aussi enlever la légende. Enfin, on peut choisir d’afficher ou non une grille sur le graphique.

Quand tout est complété, on peut enfin cliquer sur Terminer et le graphique apparaît…

Graphique

Modification (ou amélioration) du graphique

Par défaut, le graphique n’est pas forcément très joli mais ça peut s’améliorer…

Pour éditer le graphique, il faut d’abord double-cliquer dessus. Et quand on veut arrêter d’éditer le graphique et revenir aux cases du tableur, il faut cliquer sur une case à l’extérieur de la zone du graphique.

Qu’est-ce qu’on peut modifier ?

  • Tous les réglages qui ont été fait dans l’assistant. Pour cela, on fait un clic-droit dans la zone du graphique (pas sur un axe, ni un titre, un point ou autre chose…) et on choisit Type de diagramme, Plage de données ou Insérer des titres dans le menu qui apparaît.
  • L’échelle des axes. Pour cela, on double-clique sur un axe ou on fait un clic-droit dessus, puis on choisit Formater l’axe. En plus de modifier l’échelle, on peut aussi formater les graduations…
  • La légende. Pareil, on double-clique dessus ou clic-droit…
  • Les points. Toujours pareil on double clique sur un des points (attention car deux clics simples passent à la sélection d’un seul point). On pourra en particulier changer la couleur de la courbe et le motif (ou l’icône) choisi pour représenter les points (une croix, un rond, etc.).
  • Les titres. Avec un clic-droit puis Formater le titre.
  • Le quadrillage. On fait un clic-droit sur un axe et on choisit Insérer (ou supprimer) la grille.

Voilà une version du graphique précédent légèrement retouché :

Graphique amélioré

Modélisation

Pour finir, on peut ajouter une courbe qui modélise les données suivant une relation mathématique. Pour cela, il faut faire un clic-droit sur les points des données dans le graphique et choisir Insérer une courbe de tendance dans le menu.

Une fenêtre apparaît pour choisir le modèle mathématique à appliquer.

Modélisation mathématique

Au collège, on aura toujours affaire à un modèle linéaire. On peut préciser si la droite passe par zéro (Forcer l’ordonnée à l’origine : 0) et on peut aussi choisir le nom de l’abscisse et de l’ordonnée.

On peut cocher Afficher l’équation pour connaître le coefficient directeur et l’éventuelle ordonnée à l’origine de la droite.

Graphique avec modélisation mathématique

Dans l’exemple représenté ci-dessus, la modélisation montre que les points sont alignés et passent par l’origine, donc que le poids et la masse sont proportionnels. L’équation indiquée sur le graphique confirme que le coefficient directeur de la droite (qui est aussi le coefficient de proportionnalité entre la masse et le poids) vaut 9,81, c’est-à-dire l’intensité de la pesanteur g sur Terre.

Notes

  1. Lorsqu’on choisit le type points et lignes, chaque point est relié au suivant par une ligne droite. Pour relier les points entre eux, on préfère utiliser un modèle mathématique